Cymbale crash Ufip 17″ Blast Extra Dry Crash : Avis, Test

Ufip 17″ Blast Extra Dry Crash

Les caractéristiques de la crash Ufip 17″ Blast Extra Dry Crash :

Série Blast
En bronze B20
Double martelage
Son chaud, sombre et sec

Référencé depuis  Mar-20

Numéro d’article  485820

Conditionnement (UVC)  1 Pièce(s)

Cymbale martelèe à la main  Oui

Finition  Non traitée

Alliage  Bronze B20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[ggiesshortcode]

Les différents genres de cymbales (Ufip 17″ Blast Extra Dry Crash)

Les cymbales se répartissent en plusieurs variétés, qu’il faut considérer.
Les plus importantes sont : la Charleston et la cymbale ride. Pour un néophyte, il serait notamment intéressant de démarrer par un lot de 3 cymbales.

La cymbale China ou cymbale Chinoise

Ce modèle de cymbale particulière et complexe se caractérisant par une courbure vers son extrémité.
Il est envisageable de la combiner à une crash.
Ainsi, on l’utilise pour un jeu d’accompagnement plutôt différent en jazz.

Les cymbales d’effets

Afin d’obtenir des effets typiques dans un pattern, il y a plusieurs modèles de cymbales.
Ces cymbales sont d’ordinaire attribuées aux musiciens expérimentés qui veulent un son précis.
Au sein de ces nombreux genres de cymbales d’effets, on retrouve notamment :

  • Un stack est une superposition de 2 cymbales à l’instar ducharleston mais fixe.
  • La bell : ce type de cymbale est simplement un dôme de cymbale, sans la zone plane
  • La cymbale spirale émet un son plus concis
  • Le gong, qui émet un son grave et profond.

Charleston (Hit-Hat)

La Hit-Hat est un genre de cymbales se constituant de 2 cymbales opposées qui ont la même proportion. La taille normale d’une hit-hat est 14″, cependant on en retrouve également de 10 pouces à 16 pouces.

Cymbale Crash (Ufip 17″ Blast Extra Dry Crash)

Cette cymbale est couramment plus fine et plus réduite en comparaison de la la cymbale de type ride. Son emploi sert à marquer des temps forts ou à d’autres moments en particulier dans le morceau.

Contrairement à la cymbale ride, la cymbale Crash génère un son très dispersé et volatile afin de déterminer plus distinctement le coup.

Il est aussi très classique d’apercevoir un percussionniste avec un grand volume de cymbales crashs.

La cymbale Splash

Il s’agira ici d’une cymbale de petite envergure qui a le même but que la Crash. Sa vibration se révèle être plus courte avec un volume légèrement limite.

La splash va s’additionner à un pack de cymbales crash. Dans une petite salle de concert, la Splash peut sans difficultés remplacer une crash.

Dans la plupart des cas, la cymbale splash varie entre 8 et 12″.

La cymbale ride

Celle-ci va être la plus grosse du lot, pourvue d’une partie haute et d’une partie lisse : la « Bell » (cloche). Tandis qu’’elle va vous permettre également des constructions rythmiques, son intention et le son émis ne sont pas comme la Charleston. Le musicien a la possibilité de taper dessus afin d’effectuer des marquages rythmiques afin de mettre en avant un temps fort dans la musique ou effectuer un break.
Dans cette variété, on trouve les crash-rides et les flat-rides.