Test & Avis : Zildjian 20″ Low Volume Ride

Zildjian 20″ Low Volume Ride

Les caractéristiques de la cymbale Zildjian :

Cymbale 80% plus silencieuses que les Rides traditionnelles
Idéale pour les batteurs désirant une sensation de jeu authentique et répéter silencieusement
Idéale pour locaux de répétition, concerts acoustiques et situations où un jeu calme est nécessaire

Référencé depuis  Jan-17

Numéro d’article  401248

Conditionnement (UVC)  1 Pièce(s)

Cymbale martelée à la main  Non

Finition  Régulière / traditionelle

Alliage  Laiton

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[ggiesshortcode]

Les multiples genres de cymbales (Zildjian 20″ Low Volume Ride)

Les cymbales se répartissent en plusieurs variétés, qu’il faut considérer avant toute chose. Les incontournables sont la Charleston et la ride.

La cymbale Splash

Il s’agit ici d’une cymbale de petit gabarit qui a le même but que la cymbale Crash.

En revanche, sa vibration s’avère être plus brève avec une puissance quelque peu faible.

La cymbale Splash va compléter un set de Crash ou donner la possibilité de jouer des accents plus finement. Dans une petite salle, la Splash peut habituellement remplacer une Crash. De même quand il s’agit d’accompagner des instruments de musique acoustiques.

Généralement la splash varie entre 8 et 12 pouces.

La cymbale China ou cymbale Chinoise

Ce modèle de cymbale complexe se caractérisant par une courbure vers son extrémité.

On l’emploie pour un jeu d’accompagnement relativement différent en musique jazz.

Dans le metal, elle génère des accentuations plus marqués et profonds.

Hit-hat (charleston)

La Hit-Hat est un genre de cymbales se composant de deux cymbales inversées qui ont la même proportion. C’est la pièce la plus importante d’un lot de cymbales, permettant de créations rythmiques majeures.

Les cymbales d’effets

Celles-ci sont souvent réservées aux percussionnistes professionnels en quête d’une sonorité précise. Au sein de ces différents modèles de cymbales, on peut retrouver notamment :

  • Un stack est un empilage de 2 cymbales comme unecharleston mais ne bougeant pas.
  • Le gong qui possède un son grave et profond.
  • La « bell » : ce genre de cymbale est uniquement le dôme d’une cymbale, avec la partie plane supprimée
  • La cymbale spirale émet un son plus concis et plus court

Cymbale ride (Zildjian 20″ Low Volume Ride)

Celle-ci va être la plus large de l’ensemble, créée d’une zone haute et d’une partie lisse : la cloche (« Bell »). Tandis qu’’elle va vous permettre aussi des constructions de rythmes, son intention et le son émis ne sont pas comme ceux de la Charleston.
Le percussionniste est susceptible de l’utiliser afin d’effectuer des marquages de rythmes dans l’optique de faire ressortir le temps fort.
En tapant sur la cloche, vous pouvez obtenir une sonorité aigue et sèche. La cymbale ride est souvent de grosseur située entre 18″ et 22″.

Dans cette catégorie, on trouve les flat rides et les crash rides.

La cymbale Crash

Son utilisation sert à marquer un temps fort.
Comparé à la ride, la cymbale Crash apporte un son volatile. Il est très ordinaire d’apercevoir un batteur avec un grand nombre de cymbales crashs.