Avis & Test : Zultan 16″ Z-Series Crash

Zultan 16″ Z-Series Crash

Les caractéristiques de la cymbale Zultan :

Série Z
En bronze B20
Martelée à la main

Référencé depuis  May-12

Numéro d’article  278618

Conditionnement (UVC)  1 Pièce(s)

Cymbale martelée à la main  Oui

Finition  Brillante & régulière

Alliage  Bronze B20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[ggiesshortcode]

Les multiples modèles de cymbales (Zultan 16″ Z-Series Crash)

Les cymbales se déclinent en plusieurs types, qu’il vaut mieux connaître avant de choisir.

Les immanquables sont par exemple la Charleston et la ride.
En dehors des cymbales de genre Crash, il y a des cymbales de type splash mais également les cymbales de genre China.
Pour un néophyte, il serait entre autres favorable de démarrer par un set de 3 cymbales, à savoir une ride, un charleston et une crash.

La cymbale Splash

C’est une cymbale de petit format qui a le même but que la cymbale crash.
Sa vibration est plus courte avec une puissance plus limite.
Pour jouer dans une petite salle de concert, la cymbale Splash peut sans problème remplacer une crash.
Couramment, la cymbale Splash varie entre 8 et 12″.

La cymbale Crash (Zultan 16″ Z-Series Crash)

Ce genre de cymbale est en général plus réduite et plus allégée comparée à la la cymbale de type ride. Son usage est de marquer un temps fort. Contrairement à la cymbale Ride, la crash offre un son très éphémère.

Il est par ailleurs ordinaire d’apercevoir un musicien avec un grand volume de Crashs.

La cymbale ride

Celle-ci est la plus grosse de l’ensemble, constituée d’une zone haute et d’une zone lisse : la « Bell » (cloche).

Alors qu’elle propose en outre des constructions rythmiques, le son engendré et son utilisation ne sont pas comme ceux de la Charleston.
Le percussionniste va parfois taper dessus pour faire des marquages rythmiques afin d’appuyer le temps fort dans la musique ou bien faire un break.

La cymbale China ou cymbale Chinoise

Cette catégorie de cymbale complexe et particulière se particularisant par une cloche proéminente.
Il est envisageable de la coupler à une cymbale Crash. En outre, la cymbale chinoise s’utilise dans des contextes bien particuliers.
Au final on l’emploie par exemple pour un accompagnement relativement différent en musique jazz.

Cymbales d’effets

Afin d’obtenir des effets bien précis dans un pattern de batterie, il se fait de multiples styles de cymbales d’effets.
Parmi ces divers genres de cymbales, on peut retrouver en particulier :

  • La La cloche ou la bell : ce genre de cymbale est seulement un dôme de cymbale, avec la zone plane retirée
  • Un stack est un empilement de deux cymbales comme unecharleston mais fixe.
  • La cymbale spirale émet un son plus court
  • Le gong qui émet un son grave et profond.

Hit-hat

La Charleston est un genre de cymbales se constituant de deux cymbales inversées qui ont la même dimension. Il s’agit la pièce la plus importante d’un lot de cymbales, permettant de créations rythmiques conséquentes dans n’importe quel type musical.

La taille conforme d’une Charleston est 14″, mais on en retrouve en outre de 10 pouces à 16 pouces.