Avis & Test : Ufip 10″ FX Power Splash

Ufip 10″ FX Power Splash

Les spécificités de la cymbale splash Ufip 10″ FX Power Splash :

En bronze B20
Idéale pour le Hard Rock, Rock, Heavy Metal et Fusion

Référencé depuis  Oct-17

Numéro d’article  424266

Conditionnement (UVC)  1 Pièce(s)

Cymbale martelée à la main  Oui

Finition  Brillante / haute brillance

Alliage  Bronze B20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[ggiesshortcode]

Les divers styles de cymbales (Ufip 10″ FX Power Splash)

Les cymbales se répartissent en différentes types, qu’il convient de connaître avant d’acheter.
Les immanquables sont : la cymbale ride et la Charleston, qu’on appelle hi-hat.
Pour un novice, il serait favorable de commencer par un lot de 3 cymbales, à savoir une crash, un charleston et une ride.

Cymbale Crash

Cette cymbale est généralement plus réduite comparée à la la cymbale Ride.

Contrairement à la Ride, la Crash génère un son très volatile et diffus pour déterminer plus clairement le son. La sonorité change très franchement par rapport à sa taille. Il est habituel d’observer un musicien avec un très grand nombre de Crashs.

La Hit-Hat (charleston)

La Hit-Hat est une catégorie de cymbales se composant de 2 cymbales opposées dotées de la même proportion.
Il s’agira la pièce maîtresse d’un set de cymbales, donnant la possibilité de créations rythmiques appréciables.

La cymbale Splash (Ufip 10″ FX Power Splash)

C’est une cymbale qui a la même utilité que la cymbale crash.

La splash va compléter un lot de cymbales crash.

Pour jouer dans une petite salle de concert, la cymbale splash peut remplacer une crash.

De même lorsqu’il s’agit de jouer avec des instruments de musique acoustiques.
Dans la plupart des cas, la Splash se situe entre 8 et 12 pouces.

Cymbales d’effets

Afin d’avoir des effets bien particuliers dans un pattern de batterie, il peut se trouver divers modèles de cymbales. Celles-ci sont communément consacrées aux musiciens confirmés à la recherche d’une sonorité précise. Parmi les divers genres de cymbales d’effets, on retrouve en particulier :

  • La « bell » : ce style de cymbale est simplement le dôme d’une cymbale, en excluant la zone plane
  • Le gong qui émet un son grave et profond.
  • La cymbale spirale pour un son plus concis
  • Le stack de cymbales est un assemblage de 2 cymbales comme unecharleston mais ne bougeant pas.

Cymbale Ride

Celle-ci demeure la plus large de l’ensemble, formée d’une partie haute et d’une partie lisse : la « Bell » (cloche). Tandis qu’’elle propose également des constructions de rythmes, le son engendré et son utilisation ne sont pas comme la Charleston.
Le percussionniste va pouvoir taper dessus afin de faire des marquages rythmiques avec l’objectif de mettre en valeur un temps fort.

Dans cette variété, on retrouve les flat rides et les crash rides.

La cymbale China ou cymbale Chinoise

Ce genre de cymbale particulière, se spécifiant par une courbure vers son extrémité et une cloche proéminente. En outre, la cymbale China s’utilise dans des situations bien spécifiques.
Au final, on l’emploie pour un jeu d’accompagnement différent en jazz.
Dans le métal, elle procure des accents plus marqués.